Guide de Ravenne: itinéraires et informations sur la ville des mosaïques

Itinerario-ravennaSuperficie: 1858 Km2
Population: 160 250
Point culminant: 4 m d’altitude
 
>Un peu d’histoire
Grâce à la richesse de son patrimoine artistique et culturel, Ravenne a été proclamée Patrimoine Mondial par l’Unesco. Ses origines semblent remonter à plus de 3000 ans. Elle commença à devenir prospère sous le règne de l’empereur Auguste qui, pendant le Ier siècle avant J.C., y fit construire un port stratégique pour contrôler l’Adriatique. Au Vème siècle, Ravenne devint la capitale de l’Empire Romain d’Occident, d’abord sous le règne d’Honorius puis sous celui de Valentinien III, sous la régence de sa mère, Galla Placidia. C’est à cette période que furent construits le célèbre Mausolée de Galla Placidia, le Baptistère de Néon et la Basilique Ursiana, où se dresse aujourd’hui la Cathédrale baroque. Sous le règne de Théodoric furent construits la Basilique de Santa Apollinare Nuovo et le Mausolée de Théodoric. Vers le milieu du VIème siècle, Ravenne devint le siège de l’exarchat de Constantinople et entra en contact avec la culture byzantine. C’est à cette période que fut construite la Basilique de Santa Apollinare in Classe. La ville fut ensuite ravagée par les Lombards puis par les Francs. Elle fut ensuite dominée par la seigneurie des archevêques et, pendant la période des communes, par les nombreuses familles qui gouvernaient la ville, notamment la famille Da Polenta, connue pour avoir accueilli Dante Alighieri dont la tombe se trouve à Ravenne. La fin du XVème siècle fut caractérisée par la domination des Vénitiens, qui fut suivie par une période sombre accompagnée de pillage et d’inondations. La ville passa ensuite de l’Église à Napoléon puis revint aux États Pontificaux jusqu’au Risorgimento et en 1859, lorsqu’elle adhéra à l’unification du pays, bien avant de nombreuses autres villes italiennes. Après les grandes guerres qui l’ont sérieusement endommagée, Ravenne connut une période prospère de croissance économique, notamment grâce aux activités qui se sont développées autour de son port, considéré comme l’une des plus importantes escales de l’Adriatique.   

>Lieux à visiter
Ravenne a conservé le plus important patrimoine de mosaïques du monde, qui remonte aux Vème et VIème siècles. Le Mausolée de Galla Placidia, abritant les plus anciennes mosaïques, la Basilique de Saint Vital, la Basilique de Sant’Apollinare Nuovo et de Santa Apollinare in Classe, juste en dehors de la ville, sont des lieux incontournables, sans oublier le Mausolée de Théodoric, la tombe de Dante, le Baptistère des Ariens et le Baptistère de Néon ou des Orthodoxes. En plus des mosaïques, Ravenne abrite également un magnifique Planétarium projetant, sur un dôme de 8 mètres de diamètre, le ciel tel qu’il devrait être sans pollution et sans agents atmosphériques troublants. C’est une merveilleuse expérience pour les amateurs d’étoiles et de constellations, à quelques mètres de la gare. Enfin, la distraction offerte par une autre grande attraction de Ravenne, ou plutôt de ses environs, est d’un tout autre genre: il s’agit de Mirabilandia, un parc d’attractions où vous pourrez passer des journées entières, notamment en été.

>Fêtes et Traditions
Du 14 au 24 juillet, à l’occasion de la fête du Saint Patron de Ravenne, Sant’Apollinare, la ville organise une série d’événements, de fêtes, de défilés, de régates historiques, de spectacles, de festivals, de visites guidées et d’expositions. Cette ville d’art et de la mosaïque devient une constellation d’initiatives attirant des touristes des quatre coins du pays. Un autre événement très important et assez récent est la nuit d’or, qui se déroule en octobre; il s’agit d’une nuit entière consacrée à l’art et à la musique, avec des spectacles, des concerts, des expositions et des visites guidées.

Guides touristiques

QUEL TYPE DE VACANCES RECHERCHEZ-VOUS?